Produits et solutions pour l'extraction

Pour la préparation des échantillons en laboratoire

De multiples méthodes d'extraction sont utilisées pour la détermination de la teneur en matières grasses dans les produits alimentaires et l'alimentation animale. Dans l'analyse environnementale et le contrôle des déchets et pour le contrôle de la qualité des matériaux de production, on utilise aussi le procédé de séparation physique. Dans de nombreux laboratoires environnementaux, cette méthode est utilisée, par exemple, pour l'analyse des dioxines, des pesticides, des EOX (composés organiques halogénés extractibles) et d'autres substances dangereuses. Dans l'industrie textile, l'extraction par la méthode Soxhlet est utilisée pour analyser les revêtements des fibres. La détermination des dérivés du TNT dans les sols et les échantillons similaires dans l'analyse des résidus est une autre application possible.

La substance à déterminer est dissoute de l'échantillon à l'aide d'un solvant approprié, puis séparée du solvant. L'extrait résultant peut alors être déterminé quantitativement ou qualitativement.

Pour l'extraction de graisses et d'huiles provenant des produits alimentaires et de l'alimentation animale, par exemple, on utilise de l'éther de pétrole, de l'hexane ou de l'éther diéthylique. Les méthodes appliquées ici sont appelées principe Rose-Gottlieb, teneur en matières grasses par Schmid-Bondzynski-Ratzlaff (SBR), graisse totale selon le principe Weibull Stoldt ou Weibull-Berntrop ou dans le secteur de l'alimentation animale, détermination de la matière grasse brute par analyse de Weende. Des contaminants organiques peuvent être extraits à partir des types les plus divers d'échantillons avec de l'hexane, de l'acétone, du toluène ou des mélanges de ces produits.

Extraction automatique selon le principe Soxhlet

Les méthodes d'extraction sont souvent laborieuses et la manipulation des solvants est dangereuse. Les systèmes automatisés tels que le SOXTHERM sont beaucoup plus rapides que la méthode Soxhlet classique et peuvent réduire considérablement la charge de travail du personnel de laboratoire. Le principe de fonctionnement de l'extraction automatique peut être divisé en 5 phases.

Retourner vers produit