Kontakt
Plus d'information?
Appeler nous:
+33(0)130464100

ANALYSE DES FIBRES VÉGÉTALES

La détermination de la teneur en fibres est d'une importance particulière dans l'alimentation animale.
La proportion de fibres a un grand impact sur l'assimilation des aliments et la santé animale. L'analyse élaborée recrée les différentes étapes du processus de digestion dans l'estomac de l'animal, afin d'évaluer la valeur de l'alimentation grâce aux différentes fractions de fibres, déterminées qualitativement et quantitativement.
Dans le domaine de la production de biogaz, on détermine les fractions de fibres des substrats dans des fermenteurs afin de caractériser les hydrates de carbone contenus.

FibreBag système des analyses

Détermination des quantités de cellulose brute, ADF, NDF et ADL

Pour déterminer les différentes fractions de fibres, des échantillons de l'aliment sont traités avec différents solvants. Le résidu non dissous est séché, pesé puis incinéré. La perte de masse survenant lors de l'incinération correspond à  la teneur en cellulose brute, ADF, NDF ou ADL de l'échantillon.

Par cellulose brute, on désigne la part non soluble à  l'acide sulfurique et à  l'hydrate de potassium de la nourriture pour animaux, comme la cellulose, l'hémicellulose et la lignine.

La proportion des substances qui n'est pas dissoute par une solution détergente acide est désignée par le terme ADF (acid detergent fibre, fibres au détergent acide). Pour l'alimentation animale végétale, la teneur en ADF est une mesure de la proportion de substances permettant d'échafauder la paroi cellulaire comme la cellulose, la lignine et les composés N-lignine.

NDF (neutral detergent fibre) désigne la proportion de substances qui ne peuvent être dissoutes avec une solution détergente neutre. Pour l'alimentation animale végétale, la teneur en NDF est une mesure de la proportion de substances permettant d'échafauder la paroi cellulaire comme la cellulose, l'hémicellulose, la lignine et les composés N-lignine.

Pour la détermination de l'ADL (acid detergent lignin), on utilise le procédé ADF en traitement préalable. Les composants cellulose et lignine ne sont pas éliminés de la solution ADF. La cellulose est donc dissoute ensuite avec de l'acide sulfurique à  72% afin de conserver la lignine brute (ADL).


La Technologie FIBREBAG

La méthode FibreBag développée par C. Gerhardt simplifie considérablement la dissolution et le filtrage des composants et offre des résultats d'analyse meilleurs et plus fiables par rapport à  la méthode de filtration traditionnelle par frittage et couches filtrantes. L'analyse est réalisée conformément aux méthodes standard d'analyse de l'alimentation animale selon Weender et van Soest.
L'unité FIBRETHERM® entièrement automatique effectue les procédés complexes de cuisson, lavage, filtration et rinçage afin d'extraire les fibres dans un système fermé, pour 12 échantillons simultanément, selon des méthodes programmées au préalable (pour la détermination de l'ADL, uniquement rinçage et filtrage). Le système FibreBag manuel est également disponible pour de petits volumes d'échantillons.

Des documents d'application correspondants sont à  la disposition de l'utilisateur afin de lui fournir une première vue d'ensemble.

Voir les produits FIBREBAG

Comparative Tests Crude Fibre Analysis with both official VDLUFA method and FibreBag method - VDLUFA 2010 (pdf)

Comparison ADF and Crude Fibre glass filter technique with FibreBag technology - VDLUFA 2013